Ces trésors capillaires qui viennent d’Afrique souvent oubliés.

Ces trésors capillaires qui viennent d’Afrique souvent oubliés.

S’il y’a une chose que j’observe souvent dans les commentaires des groupes capillaires ou autres, c’est le désarroi de certaines personnes vivant en Afrique ou aux Antilles sur le fait qu’elles n’ont pas accès à tels ou tels produits par rapport à leur position géographique. Et je me suis souvent posée la question à savoir : quelle serait ma routine capillaire si je vivais dans ma ville d’origine à Dakar (Sénégal)? Croyez moi je ne me ruinerai pas avec des cosmétiques fabriqués à des milliers de kilomètre. Je regarderai de plus près, ces trésors cachés que m’offre ma terre natale et qui nous font baver en France où ailleurs dans le monde. Prenez votre loupe et suivez moi!

  • L’huile de palme

henne-a-huile-de-palme

L’huile de palme est une huile extraite de la noix de palme, on la retrouve généralement dans les pays tropicaux. Rentrons dans le vive du sujet, en soin capillaire, elle nourrit et lisse la fibre capillaire rendant ainsi les cheveux doux et brillant. Appliquée en bain d’huile, elle est excellente pour protéger les cheveux de la déshydratation. On peut aussi l’utiliser comme protecteur solaire ou waterproof (agit en film protecteur) avant d’aller à la mer. Niveau composition sa richesse en acides gras saturés la rend solide et malléable à température ambiante, de ce fait, c’est une graisse végétale (comme le beurre de cacao). L’huile de palme rouge (non raffinée ni traitée) est considérée comme l’aliment naturel le plus riche en β-carotène : elle en contient environ 15 fois plus que la carotte. C’est également la deuxième huile la plus riche en vitamine E, après l’huile de germe de blé. Cette richesse en β-carotène et en vitamine E de l’huile de palme rouge diminue très fortement après raffinage.

  • Les feuilles d’hibiscus (bissap)

hibiscus-cb

Lorsque je repense aux marchés de Dakar, je ne peux m’empêcher de revoir ces couleurs vives qui caractérisent si bien ces endroits. Et un marché sans bissap au Sénégal, ça n’existe pas!

img_9769

Que puis je faire avec à part la déguster? L’hibiscus est une plante réputée dans la médecine ayurvédique (indienne). Elle est très efficace pour lutter contre les pellicules, pour ralentir l’apparition des cheveux gris, ainsi que la chute des cheveux, et enfin elle renforce et fortifie la fibre capillaire. A noter que mélangée à du henné (Lawsonia, Cassia ou indigo) ou à d’autres plantes fixantes pour les colorations, elle va donner des jolis reflets violets-prune à auburn. De même si elle est utilisée en rinçage de manière systématique. Vous pouvez soit faire un macéra huileux (c’est à dire laisser tremper plusieurs feuilles de bissap dans une huile végétale de votre choix pendant une quinzaine de jours avant de le filtrer) ou l’utiliser en dernier rinçage après le shampoing en faisant une infusion avec de l’eau chaude cinq à dix minutes.

  • Le gombos

gombos-panier-legumes-verts-full-11703785

Je vous ai souvent parlé du gel de lin, mais pour celles qui cherchent une alternative vous avez aussi le gel de gombo. En effet le gombo est un excellent soin capillaire qui est naturellement composé d’antioxydant (le manganèse), de vitamine K (nécessaire à la fabrication de protéines), de calcium, de magnésium, de fer, de cuivre, ainsi que des vitamines C, B2 et B9. Donc en plus de nourrir les cheveux, le gombo est un soin qui va définir et maintenir les boucles.

Pour faire votre gel de Gombo, il vous faut au moins une dizaine de gombos, découpez les en petites morceaux puis ajoutez y un verre d’eau. Faites les cuire à petit feu et n’hésitez pas à remuer de temps en temps. Lorsque la préparation est en ébullition, enlevez la du feu et laissez refroidir. Enfin à température tiède, vous pourrez filtrer votre préparation à l’aide d’un collant propre par exemple. Vous pourrez y rajouter selon la quantité une ou deux cuillère à soupe d’huile végétale de votre choix ou de l’huile essentielle.

  • Le lalo (poudre de feuille de baobab)

http://data.abuledu.org/URI/52e5519c

Sacrées veinardes de sénégalaises ^^ En discutant avec ma chère « chair de ma chair » du gel de gombo, elle me rappela ce trésor capillaire que j’avais pour le coup vraiment oublié! La poudre de feuilles de baobab (également connue sous le nom de « Lalo » en Wolof) est connue et reconnue depuis des années, dans la pharmacopée sénégalaise ainsi qu’en cuisine africaine. Son pouvoir gluant et liant est particulièrement apprécié dans la préparation de diverses sauces ou autres plats cuisinés typiquement sénégalais.

moringa-bio-gelules-poudre-feuilles-magasin-biologiquement-superalimentPour ce qui nous intéresse, le lalo a des propriétés à la fois hydratante et nourrissante pour les cheveux. Grâce à son effet « ressort » et liant, le lalo va faciliter le démêlage, donner des boucles souples, légères et avec plus de ressorts et éviter les frisottis. Mélanger à de l’eau, sa pate gélatineuse va  venir lisser, hydrater le cheveu en profondeur, tout en lui apportant de la souplesse en même temps. En plus de ça, le Lalo donnera tenue, vitalité et brillance aux cheveux. Les protéines présentes dans le Lalo, quant à elles, vont nourrir et réparer la fibre capillaire en profondeur. Ainsi, le Lalo intégré dans vos cosmétiques, apportera tout ce qu’il faut à vos cheveux : hydratation et nutrition en même temps. Enfin on peut facilement l’intégrer dans les préparations de soins au henné parce qu’en plus du soin apporté grâce au Lalo, la pâte sera plus facile à appliquer et à rincer

  • Le kaolin

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le Kaolin est une argile blanche qu’on retrouve quasiment dans tous les marchés africains. Au lieu de l’ingurgiter mesdames, consommez le autrement car cette argile blanche est conseillée pour les peaux sèches et fragiles mais également sur les cheveux secs. Elle a le pouvoir de soigner les irritations, les petites blessures tout en possédant des vertus cicatrisantes et anti-inflammatoires. Elle a des qualités adoucissantes et nettoyantes en favorisant l’hydratation des couches supérieures de l’épiderme. Elle peut être utilisée comme un soin anti-âge contre les rides car elle resserre les pores. Vous l’aurez compris, le kaolin a de nombreuses vertus. Tout ceci est du au fait qu’il contient naturellement du zinc, du magnésium, calcium, potassium et beaucoup de sels minéraux. Tous ces éléments sont reconnus pour apporter une source de jeunesse à votre peau.

1280x720-q0r

Si vous possédez des cheveux secs, ternes, cassants, cette argile blanche est faite pour vous. Elle donnera de la brillance, du volume et de la souplesse à vos cheveux. Vous pouvez l’utiliser en shampoing ou en après shampoing sur vos cheveux humides. On peut également l’utiliser pour lutter contre les pellicules en l’appliquant en shampoing 2 fois par semaine.

« La vraie nouveauté nait toujours dans le retour aux sources. »

A bientôt,

Ouli.

 

 

5 thoughts on “Ces trésors capillaires qui viennent d’Afrique souvent oubliés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *