La pousse du cheveu : 5 façons de conserver sa longueur.

Avez vous remarqué? Cette femme noire aux cheveux longs qui se fait accoster très souvent et qui devient très vite cette prêtresse du cheveu dans son entourage, car oui on dit que « c’est rare pour une noire d’avoir de longs cheveux ». Tous les jours, elle doit répondre à ces questions tant posées, « se sont tes cheveux!? », « quelle est ta routine capillaire!? ». Au début, dit elle, c’est flatteur mais après, cela agace au fur et à mesure du temps. Sans mentir, cela restera toujours flatteur pour moi de se faire aborder pour sa crinière! Non c’est pas le saint graal, ce sont juste des méthodes et un savoir faire!

10414622_10152412988359641_6643757785201639662_n
Mes cheveux défrisés.

Je ne saurais pas répondre à la question, pourquoi cet intérêt qui peut s’apparenter souvent à de l’obsession, même si reconnaissons le, c’est quand même beau une longue chevelure ^^, mais je pense que pour arriver à ces objectifs capillaires, il faut savoir garder sa longueur de prime abord en évitant la casse.

Alors on va commencer par là, par ces méthodes qui vont nous aider à conserver notre longueur.

11108860_10153134148424641_8039258333015967730_n
Oui même décolorés ils poussent!
  • Espacer les traitements chimiques

Ma première réponse à une personne qui veut des astuces pour booster sa pousse concerne toujours la façon dont la personne traite ses tifs. A savoir espacer au maximum, voire supprimer, les défrisages, les colorations, les décolorations, les waves etc. En rapprochant ces opérations chimiques, on ne laisse pas aux cheveux le temps de récupérer en force, en se fortifiant avec des soins réparateurs par exemple ou de pousser suffisamment pour traiter chimiquement la partie vierge du cheveu, qui doit se mesurer au minimum sur trois centimètres c’est à dire trois mois d’espacement au minimum entre les opérations chimiques. Bien sur, plus vous les espacerez, et plus ils s’en porteront mieux.

  • Utiliser le moins souvent possible les appareils à chaleur

Oui « cramer » souvent ses cheveux entre 140 degrés et 200 degrés ce n’est pas ce qu’il y a de bon pour la fibre capillaire. Moins ils seront « brulés » et mieux ils se porteront. Si vous voulez conserver votre longueur, supprimez ou espacez au maximum l’utilisation des appareils chauffants. A savoir que lisser ses cheveux souvent favorise l’affinement du chevelure. La pousse en queue de rat est souvent du aux lissages excessifs. Donc mieux vaut favoriser des coiffures sans chaleur comme le « roller set » ou encore le « wrap »ou la coiffure au fil.

1911969_10152192228389641_2077871293_n
Braid-out, ma coiffure sans chaleur préférée sur cheveux longs.
  • Espacer les shampoings

Lorsqu’on se lave souvent les cheveux, on ne laisse pas le temps à notre sébum naturel de recouvrir entièrement cette fibre capillaire. Déjà que la forme en spirale de notre cheveu l’empêche d’arriver à ses fins, alors si on ne lui laisse même plus le temps de nous protéger jusqu’à la pointe, ne nous étonnons pas d’avoir les cheveux en paille surtout aux pointes. Et c’est ainsi qu’on retrouve pleins de petits bouts de cheveux partout où l’on passe tel le Petit Poucet avec ses pierre ^^. Non nous on veut les garder, alors lavez les une fois par semaine et chouchoutez au passage vos pointes avec la technique du « baggy méthode » (cellophaner le bout des tifs le soir après les avoir hydrater. Résultat : cheveux doux au réveil).

  • Protéger ses cheveux pendant la nuit 

Alors, une des questions que je pose toujours aux personnes désireuses d’avoir de longs cheveux, c’est de savoir si elles se les protègent pendant la nuit. D’une parce qu’on veut avoir une coiffure bien placée au matin et surtout, on veut éviter les frottements des cheveux avec notre oreiller qui est souvent en coton. Donc qui dit frottement à long terme, dit casse et qui dit coton, dit absorption de l’hydratation qu’on s’est démené à apporter à notre chère crinière. Donc recouvrez moi cette belle chevelure par un foulard en satin! Et pour les hairloveuses qui en sont encore au stade où on fait croire à monsieur qu’on est fraiche comme la rosé du matin même en dormant… il existe des oreillers en satin ou en soie ^_` Bonne nuit.

1510944_10152073380849641_744358264_n

  • Faire un soin capillaire une fois par semaine 

C’est quand même le B.A.-BA lorsqu’on veut arborer une crinière en bonne santé! Il faut de la rigueur pour cela en apportant un soin (hydratant, réparateur, fortifiant…) ou un bain d’huile végétale une fois par semaine. Surtout si on a les cheveux secs ou traités chimiquement. Ils ont besoin d’un remède hebdomadaire de choc en complément de l’hydratation quotidienne et des méthodes simples que je vous ai cité au dessus. Chaque type de cheveu a ses propres besoins, donc c’est pas parce que miss cheveux abimés et décolorés utilise un masque protéiné pour fortifier et réparer ses tifs que toi miss cheveux secs et naturels tu dois faire la même chose, tes cheveux ont peut être besoin de plus d’hydratation. N’est-ce pas!?

10557210_10152740560839641_2829903868956899349_n

Une chose très importante et essentielle, l’eau, buvez en beaucoup. La texture de mes cheveux a vraiment changé quand j’ai commencé à boire au moins 1,5 litre d’eau, ils sont devenus plus soyeux et lisses. Et ma pousse plus rapide et belle^^.

A bientôt,

Ouli.

 

 

 

 

 

 

 

2 commentaires sur “La pousse du cheveu : 5 façons de conserver sa longueur.

  1. Y ais les cheveux fin je me les lave tout les deux jour et je fait un masque après le champoing j aimerai les avoir plus épaisse merci pour votre réponse

    1. Coucou Raspado,
      Pour les cheveux fins je te conseilles des masques aux poudres indiennes et des bains d’huile à l’huile de ricin, rien de mieux pour apporter de la densité aux cheveux. je te conseille quand même de réduire le lavage de tes cheveux à deux fois par semaine, cela les agressera et surtout les asséchera moins.
      A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *